8 dispositifs digitaux pour améliorer la bientraitance

8 dispositifs digitaux pour améliorer la bientraitance

La bientraitance, le bien-être des usagers, le bien-vieillir. Ce sont des notions dont on entend beaucoup parler dans les établissements médico-sociaux.

De plus en plus, l’usager est placé au centre de la vie et du fonctionnement de ces structures. Les professionnels se mobilisent pour offrir les meilleurs services aux personnes vulnérables, tout en respectant leur histoire, leur dignité et leur singularité.

Qu’est-ce que la démarche de bientraitance et quels sont ses objectifs ? Quels outils déployer dans vos structures pour favoriser la bientraitance et garantir le bien-être de vos usagers ? Dans cet article, nous revenons sur le concept de bientraitance et vous présentons des dispositifs innovants pour améliorer la prise en charge des personnes accompagnées. 

La notion de bientraitance dans les ESSMS

Qu’est-ce que la bientraitance ?

La bientraitance vise à promouvoir le bien-être de l’usager dans l’établissement. Elle implique pour les professionnels d’éviter à tout prix le risque de maltraitance, mais pas uniquement ! Plus que l’absence de maltraitance, la bientraitance doit être ancrée dans la culture d’établissement. Elle est une manière d’être, d’agir, de dire et établit le socle des relations entre professionnels et résidents au sein de votre établissement.

En résumé, la bientraitance guide l’ensemble des actions individuelles et collectives du personnel de l’établissement afin de répondre aux attentes et besoins des personnes prises en charge. Cette démarche globale permet aux établissements de déterminer la meilleure manière d’accompagner leurs résidents. 

Ainsi, elle s’inscrit dans la démarche d’amélioration continue de la qualité des prestations offertes aux usagers dans les établissements et services médico-sociaux.   

Si vous vous intéressez à la bientraitance et souhaitez l’intégrer à votre projet d’établissement, consultez les recommandations de bonnes pratiques de l’ANESM de 2008. Vous y retrouverez un grand nombre de repères pour la mettre en œuvre dans votre établissement. 

Comment mener une démarche de bientraitance dans votre établissement ?

On l’a vu, la bientraitance a pour enjeu d’améliorer la prise en charge de vos usagers ! Comment ? En personnalisant au maximum l’accompagnement de chacun d’entre eux. Mais quels sont plus précisément les points sur lesquels travailler si l’on souhaite mener une démarche de bientraitance ? Chez Mon Qualiticien, nous en dénombrons 5 fondamentaux :

  • Valorisez l’expression des personnes accompagnées. Commencez par favoriser les échanges avec les résidents. Ils sont finalement les premiers concernés par vos services et il est important d’obtenir leurs retours.
  • Répondez à leurs besoins et demandes. Ne vous contentez pas de discuter avec vos usagers, mais interrogez-les sur leurs attentes et prenez surtout en compte leurs remarques. Ils doivent se sentir acteurs de leur accompagnement. 
  • Respectez leurs droits, choix et refus. Prendre en considération les personnes accompagnées, c’est promouvoir leur autonomie. Évitez de les contraindre, mais recherchez des alternatives avec eux en cas de désaccords.
  • Poussez vos professionnels à la réflexion. Vos équipes sont souvent en relation directe avec les usagers. Elles sont au cœur de la démarche de bientraitance, alors encouragez-les à partager leurs idées !
  • Améliorez les pratiques dans votre établissement. C’est votre but ultime ! Faites en sorte que vos usagers soient satisfaits et qu’ils se sentent bien. 

En suivant ces conseils, vous serez capable d’élaborer un projet de vie individualisé pour chacun de vos résidents et ainsi de leur offrir une qualité de vie optimale.

Les solutions pour améliorer la bientraitance dans votre établissement

Communiquer, former et réinventer les espaces

Améliorer la bientraitance, c’est avant tout sensibiliser les équipes à cette notion. Pour cela, nous vous conseillons de mettre l’accent sur la mise en œuvre de la bientraitance et la prévention de la maltraitance dans vos communications internes.
Vous pouvez aussi former vos équipes à ces concepts, notamment les nouvelles recrues, dès leur arrivée dans votre établissement.

Ainsi, l’ensemble de votre équipe en contact avec les usagers, de l’infirmière à l’agent de services, sera en mesure de :

  • Repérer les situations à risques
  • Prévenir la maltraitance 
  • Assimiler des concepts de bientraitance
  • Mieux comprendre comment respecter l’intimité des usagers
  • Connaître des méthodes d’accompagnement telles que L’Humanitude

Sensibiliser les professionnels est important, mais d’autres actions peuvent être mises en place pour favoriser la bientraitance de vos usagers. La démarche de bientraitance implique notamment de repenser l’espace dans lequel vivent vos résidents afin d’améliorer leur quotidien. Comment ? En y intégrant des innovations, notamment technologiques ! Elles permettent de réinventer le lieu de vie des résidents et de leur offrir : 

  • Une meilleure accessibilité
  • Plus d’ergonomie
  • Une amélioration du confort 
  • Une plus grande sécurité  

Chambre, séjour, salle de bain, ces aides technologiques peuvent être intégrées dans n’importe quel espace de votre établissement. Elles sont idéales pour anticiper les situations à risques et sont aussi un formidable moyen pour favoriser le lien social !

Zoom sur 8 dispositifs digitaux pour améliorer la bientraitance

Alors, intrigués par ces innovations ? Vous souhaitez en savoir plus. Nous avons listé une panoplie d’outils digitaux capables d’améliorer la bientraitance dans votre établissement !

Favoriser l’autonomie des personnes dépendantes

Des installations et objets connectés révolutionnent le quotidien des personnes âgées dépendantes et leur permettent de gagner en autonomie. Plus besoin d’attendre les heures de passage des auxiliaires de vie ou d’appeler au secours à tout-và ! Et ça, c’est une réelle bouffée d’air frais pour vos résidents, mais aussi pour vos équipes.

Parmi ces innovations, la plus réputée est l’enceinte connectée type Google Home. Reliée aux volets électriques, au chauffage ou à l’éclairage, elle permet à vos résidents de réguler ces équipements en permanence avec leur voix ! Rien de plus pratique. 

Une autre installation a fait ses preuves : le chemin lumineux. Nous sommes particulièrement fans de la solution développée par Créa’Doors ! Ces rubans led accolés au mur disposent de détecteurs de mouvement et s’allument automatiquement les uns après les autres au passage de vos résidents. Ils ont ainsi la possibilité de circuler librement dans l’établissement même en pleine nuit, sans risquer de chuter et sans déranger le reste des résidents. 

Améliorer les capacités cognitives des résidents

D’autres innovations ont pour but de développer les capacités cognitives de vos usagers. Ces dispositifs sont souvent des outils d’animation comme des jeux individuels sur tablette, des exercices collaboratifs sur grand écran, des jeux vidéo, des casques de réalité virtuelle…

Parmi les solutions existantes, nous vous conseillons entre autres des jeux en ligne de gymnastique du cerveau pour entraîner régulièrement la mémoire de vos résidents. Le but ? Prévenir les risques de troubles cognitifs chez les personnes âgées. Pensez par exemple à la solution digitale Stim’art développée par la société Dynseo. Elle offre un large panel d’exercices ludiques à pratiquer sur tablette : des puzzles en ligne, des quiz de culture générale, des jeux de réflexes… De quoi améliorer le quotidien de vos usagers !

Coup de cœur aussi pour LumiActiv et sa solution combinant un vidéoprojecteur et un capteur de mouvements et projetant des jeux interactifs sur une table. En plus de stimuler les capacités de chacun et ainsi de réduire la perte d’autonomie, le dispositif permet à plusieurs résidents de jouer simultanément et ainsi de créer du lien social. 

Favoriser le lien social avec les proches 

Vous souhaitez lutter contre l’isolement de vos résidents et encourager la communication entre eux et leurs proches ? Ce n’est pas toujours évident quand les familles habitent loin des établissements dans lesquels les résidents sont pris en charge. Les nouvelles technologies se présentent dès lors comme la solution numéro 1 pour garder le contact avec sa famille !

Beaucoup de solutions ont été mises en œuvre en réponse à la fermeture des ESMS durant la crise sanitaire. Outils classiques de visioconférence sur tablette ou grand écran, réseaux sociaux traditionnels, applications spécialisées, objets connectés …  De nombreuses innovations ont vu le jour !

Personnellement, nous sommes adeptes des applications comme Famileo qui permettent à l’ensemble de la famille d’un résident de partager des messages et des photos de son quotidien sur une même plateforme. Le résident y a accès sur son smartphone ou sa tablette et peut ainsi avoir des nouvelles de ses proches. Régulièrement, les nouvelles de sa famille sont aussi automatiquement mises en page et imprimées sous forme d’un journal papier ! L’idéal pour les usagers moins à l’aise avec les écrans. 

Autre coup de cœur : un téléphone fixe doté d’un système de visio intégré, signé La vie mobile ! L’idée ? Utiliser un standard téléphonique au design simple et le connecter à WhatsApp pour permettre aux seniors de contacter très facilement leurs proches en visioconférence. Finies les heures de galères de vos résidents pour comprendre comment fonctionne leur tablette. Passer des appels visio devient un jeu d’enfant !

Garantir la sécurité des usagers 

De plus en plus d’outils de surveillance numérique sont créés afin d’accroître la sécurité de vos usagers et de garantir leur bien-être.

C’est le cas notamment des systèmes de suivi et de détection des chutes en temps réel comme Morphée+. Cette solution dernière génération ne nécessite pas de port de capteur souvent invasif pour les résidents et elle respecte leur vie privée. Lorsqu’une chute est détectée, une alerte est instantanément envoyée sur la tablette ou le téléphone d’un soignant. Ni une, ni deux, la personne accompagnée est prise en charge.

Autre nouveauté : le verre connecté Auxivia ! Idéal pendant les périodes de grosses chaleurs, ce dispositif prévient le risque de déshydratation des résidents. Le verre est capable de calculer les quantités bues par les personnes accompagnées et leur rappelle de s’hydrater grâce à des signaux lumineux. Une plateforme assure aussi la traçabilité des prises hydriques des résidents. Les soignants sont donc prévenus en cas d’anomalie !

Vous l’aurez compris, mettre en œuvre une démarche de bientraitance dans votre établissement implique d’être à l’écoute de vos résidents. Identifiez leurs attentes et leurs besoins pour leur offrir à chacun une prise en charge personnalisée.
Pour favoriser la bientraitance dans votre établissement, impliquez l’ensemble de votre équipe en les formant et en communiquant régulièrement sur le sujet.
Vous pouvez aussi vous reposer sur un large éventail de dispositifs digitaux pour encourager l’amélioration de la bientraitance dans votre établissement. Jeux en ligne pour accroître les capacités cognitives, objets connectés pour favoriser l’autonomie des résidents les plus dépendants, réseaux sociaux spécialisés pour renforcer les liens avec les familles, capteurs pour assurer la sécurité de vos résidents… Il y en a pour tous les goûts ! À vous de faire le bon choix 😉

Partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin